Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Grève et manifestation le 9 octobre 2018 Contre la casse de l’APHP

mardi 25 septembre 2018 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, Marise Dantin Secrétaire Générale


Les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens de la CGT, dénoncent la politique de destruction de notre modèle social qui engendre l’explosion des inégalités et la casse des droits collectifs. Cette politique libérale, ainsi que les mesures scélérates encore récemment annoncées par le gouvernement, mettent à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale républicaine.
Le but de Macron et de ses souteneurs capitalistes est clairement de nous priver de toute protection sociale et de faire disparaître notre République au profit de l’Europe des patrons.

Qu’il s’agisse : des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ; de la remise en cause du droit à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieure par le gaspillage que constitue le service national universel ; des atteintes au service public, en particulier CAP 22 ; des destructions d’emplois au travers de la désindustrialisation ; des attaques portées à notre système de santé ; de la destruction de notre système de retraites ; du gel des prestations sociales : toutes ces mesures auront pour conséquence de fragiliser l’ensemble de la société, en en premier les plus démunis.
Les grands patrons et les riches peuvent se féliciter de voir leurs profits augmenter sans cesse : la politique du gouvernement est faite pour eux !
Par contre, les retraités, les jeunes, les salariés qui par leur travail créent les richesses doivent se serrer la ceinture !
La politique du gouvernement Macron est néfaste, elle engendre chômage et précarité. Elle enrichit les riches en appauvrissant les classes moyennes et populaires !

Dans nos hôpitaux, les plans de restructuration prévoient le démantèlement pur et simple de l’APHP pour le plus grand profit des sociétés privées. Notre hôpital Cochin doit être intégré à un vaste Groupement Hospitalier de Territoire regroupant une vingtaine d’établissements, mêlant public et privé. Les agents de l’APHP devront être mobiles d’un établissement à l’autre, avec des horaires flexibles. En réalité, c’est bien la quasi-disparition du service public hospitalier qui est en marche, et avec lui, la disparition de notre statut de fonctionnaires.

Ne les laissons pas faire !
Nous créons les richesses :
ils ont besoin de nous,
nous n’avons pas besoin d’eux !

Tous ensemble faisons entendre notre colère
Le 9 octobre 2018
à 14h00
Montparnasse

Piquet de grève dès 7h00 au local de la CGT Cochin
Départ pour la manif 13h30 au local