Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Compte rendu de la CMEL du 16 octobre 2014

vendredi 17 octobre 2014 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

Le Pr Chaussade, Président de la CMEL, annonce l’exigence du Siège de diminuer (1 million d’euros ?) l’emploi médical.

Concernant l’Hôtel Dieu (HD) : le Directoire a associé la CMEC au projet HD ; pas de séparation du GH pour le moment ; le Pr Chaussade s’interroge sur une politique qui consiste à fermer le Val de Grâce et à maintenir ouvert l’HD, qui est un gouffre financier ; l’HD représente 2/3 du déficit du GH et ne représente que 2% des recettes.

Il s’interroge sur le sort du Pr Fagon.

Les travaux pour l’ophtalmo commencent dans 15 jours.

Pour la chir ambulatoire, on s’en tiendra au calendrier.

Les nominations des Chefs de Service sont faite par : Chef de Pôle, CME, Directeur, Doyen.

Orbis : gel d’Orbis sur Avicenne et Cochin pour au moins 6 mois.

Plan stratégique :

- Création d’un pôle nutrition sur le GH en lien avec la chir obésité de l’HEGP

- Chir digestive : robot indispensable

- Médecine : pas de géronto aiguë

- Fermeture du Val de Grâce : médecine nucléaire fermée en 2017 : pb pour la radiothérapie

Le Pr Chaussade rappelle que les locaux actuels du digestif sont vétustes, inadaptés, avec un bloc opératoire anachronique. Avec les travaux du nouveau bâtiment d’ophtalmo, les patients du digestif devront passer devant des poubelles. Il avance des solutions possibles, notamment le regroupement de différents services dans un nouveau bâtiment qui serait construit à la place d’Albarran.

Tarnier va fermer : regroupement des activités. Il faut réfléchir à l’arrivée de Tarnier sur Cochin.

Le Siège a posé la question d’une fusion possible de l’hémato Cochin-Necker

Fermeture du Val de Grâce (VdG) : médecine nucléaire regroupée au rdc Copernic ?

M. Houssel, Directeur du GH rappelle les principaux objectifs du plan stratégique de Cochin : - innovation et développement ; - poursuite des restructurations avec arrivées sur un seul site : Cochin ; - équilibre économique à trouver ; - ancrer la démarche qualité ; - développement des partenariats tous azimuts (Territoires de Santé)

Un point d’information sur Ebola est présenté à la CME (cf. doc CHSCT)

M. Houssel insiste sur le problème de la mobilisation des lits : désormais, aucune fermeture ne sera validée ni régularisée a posteriori. Une autorisation préalable sera exigée pour toute fermeture de lits ; les autorisations seront accordées en fonction de trois critères : intérêt des malades, devenir du personnel, faisabilité financière

Point d’information sur des études statistiques concernant la satisfaction des patients

Point sur les finances : par rapport aux objectifs cibles, dépenses et recettes pas terribles, mais ça pourrait être pire, et finalement ce n’est pas si mal, cependant il va falloir faire des efforts...

(CR B. Giusti)