Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Encore une prime ! Mais pas pour tout le monde.

mercredi 29 décembre 2021 par Nicolas Rembert Trésorier

Prime mensuelle de 100 euros pour les infirmiers des services de soins critiques et de réanimation uniquement.

Dans sa grande bonté, Monsieur Castex a annoncé une prime de 100 € pour les infirmiers des services de soins critiques et de réanimation dès janvier 2022, qui ont été fortement sollicités par la crise du Covid-19, alors même que la situation sanitaire de cette 5ème vague fait éclater au grand jour le manque de personnel et de lits dans nos hôpitaux qui s’aggravera lors de la 6ème.

Le premier ministre et le ministre de la santé ont oublié les revendications que porte et portait la CGT au moment du Ségur :

– Une augmentation immédiate de 300 € pour toutes et tous avec une révision des grilles de salaires de toutes les professions de l’hôpital qui permettent aux établissements de fonctionner

– Un plan de formation immédiat permettant d’avoir des professionnels diplômés rapidement,

– Un plan d’embauche et d’attractivité des métiers permettant de recruter les 100 000 agents manquant dans nos hôpitaux et les 200 000 dans les EHPAD,

– Une vraie sanctuarisation des financements de la santé et de l’action sociale,

– La réouverture des lits d’hospitalisation qui manquent cruellement sur tout le territoire.

– Une augmentation du point d’indice de 20%

Il y a 18 mois lors des discussions du Ségur que la CGT n’a pas signé, Ce sont le premier ministre et le ministre de la santé qui ont balayé ces revendications d’un revers de main.

Les aumônes sous forme de prime « données généreusement » en 2020, 2021 et 2022 ne compenseront jamais les pertes de salaires cumulées depuis 2010 dues au gel du point d’indice en 2010. Les professionnels ne réclament pas des primes mais de vraies revalorisations salariales, avec une augmentation conséquente de notre point d’indice.

C’est pourquoi la CGT Cochin demande des revalorisations pérennes par l’augmentation du point d’indice pour l’ensemble des agents de l’hôpital.