Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Emmanuel Macron vainqueur mais ... !

lundi 8 mai 2017 par Marise Dantin Secrétaire Générale

Si Emmanuel Macron est donné vainqueur avec 66% des suffrages exprimés, ce score est à minorer tant le nombre des abstentions, et des votes blancs ou nuls est important. En pourcentage des inscrits, Emmanuel Macron est élu mais avec 37% des inscrits qui ne se seraient pas prononcés. Cette élection est une mauvaise élection. Vivement les législatives !

Emmanuel Macron est devenu le 8ème président de la Vème République et le plus mal élu des présidents de notre République.L’abstention est de 25 % des inscrits tant dit que le vote blanc et nul est de 12% des suffrages 

Nous ne pouvons que saluer tous les lobbyistes divers qui ont admirablement poussé leur candidat dans le fauteuil de l’Elysée. La stratégie consistant à éliminer, sur la route de M. Macron, les candidats encombrants, puis à faire croire, une nouvelle fois aux Français, que les hordes nazis allaient envahir le pays avec Mme Le Pen a été d’une redoutable efficacité.

Emmanuel Macron a donc été élu mais avec un score bien faible

En effet, les soutiens quotidiens de M. Hollande, l’intervention de M. Obama, et la culpabilisation incessante des électeurs qui ne voulaient ni l’un ni l’autre des finalistes n’auront pas conduit au plébiscite recherché. Or ce plébiscite était d’une utilité capitale pour la suite des pressions sur les électeurs.

En regardant les chiffres le nouveau président ne représentera que peu de Français. Ce constat est important car les français doivent bien comprendre que les soutiens de M. Macron n’entendent pas voir leur belle stratégie mise à mal par des élections législatives qui paralyseraient leur poulain.

Le plébiscite de M. Macron était capital dans la stratégie de ceux qui ont fabriqué le nouveau président car il devait servir de fondement au discours sur la nécessité d’être cohérent avec le vote et de donner au nouveau président les moyens de mettre en place la politique de ses sponsors. De fait, jusqu’au deuxième tour des législatives, les Français vont subir pressions, intimidations et tout ce qu’il faut pour les convaincre d’envoyer un maximum de représentants d’En Marche au palais Bourbon.

 Non seulement on nous prend des buses, mais en plus, ils ne se cachent même plus pour nous dire à quel point nous serons désormais prisonniers d’un système faussement démocratique

Votez, oui mais votez pour ce candidat !

Il est donc évident que la campagne des législatives va se dérouler avec les mêmes méthodes

Vous êtes libres de faire que ce que l’on vous ordonne de faire

 Évidemment, démolir la réputation de 577 candidats aux législatives est moins aisé que démolir la réputation d’un seul à la présidentielle. De fait, les grosses ficelles des médias à la botte de la finance auront pour caractéristiques de brandir les risques d’insécurité liés notamment au terrorisme.

les informations circuleront sur les divisions des partis opposés à M. Macron, il y aura sans doute quelques scandales sur des personnalités qui ne font partis de la majorité présidentielle, et une présentation larmoyante du beau M. Macron qui aurait tant de choses à faire pour le bien des Français et que des méchants opposants voudraient réduire à l’impuissance.

Il sera donc impératif de donner au nouveau président une majorité pour appliquer son programme si ce président est mal élu et peu légitime.

 Si demain, les élections législatives ne corrigent pas cette mauvaise élection de M. Macron, alors le pays sera En Marche, certes, mais en marche pour aller droit dans le mur

Les législatives sont la dernière opportunité pour le peuple français de reprendre en main son destin et de casser cette stratégie qui a été conduite pour placer M. Macron au pouvoir. Si le nouveau président obtient une majorité parlementaire alors les lobbyistes sont devenus maître de la France

Les Français doivent bien comprendre aussi que les législatives prochaines sont la dernière voie dans ce quinquennat qui débute pour rendre impuissant ce président mal élu.

Source : Régis DESMARAIS

------------------------------------------------------------------------------------------

AVEC MACRON VOUS ALLEZ CONNAÎTRE toutes ces reformes :

- Augmentation de la TVA

- Augmentation de la CSG

- Suppression de l’ISF

- Augmentation de la taxe Diesel

- Baisse des droits chômage

- Gel des retraites

- Suppression progressive des CDI

- Suppression des 35 H

- Baisse des impôts sur les sociétés

- Diminution des fonctionnaires avec suppression du statut

- Baisse des dépenses publiques et politique d’austerité

- Privatisation de sécurité Sociale

- Privatisation des services publics

- Mise en concurrence des professions réglementées

- politique étrangère alignée sur les État Unis

- Échanges libres CETA-TAFTA