Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Qui peut être favorable aux réformes de la fonction publique ?

mercredi 28 mars 2018 par Marise Dantin Secrétaire Générale

Un sondage publié récemment par certains médias suggère que 60% des français sont opposés aux grèves reconductibles de la SNCF et pour les réformes de la fonction publique.

La CGT COCHIN reste toujours très réservée sur l’interprétation libérale que certains donnent aux réponses des sondages.

Toutefois, à ceux qui sont sensibles à ces arguments avancés par les amis du MEDEF, la CGT COCHIN explique que tous les acquis dont bénéficient tous les Français jusqu’à présent ont été arrachées au patronat par des luttes et des grèves illimitées.

Ils faut être logique !

Sans lutte sociale, sans grève, tous ces récalcitrants aux grèves :

  •  ne prendraient pas de congé annuel cet été
  •  ne se feraient pas rembourser leurs frais de maladie par la sécurité sociale
  •  n’auraient pas droit à une pension de retraite et finiraient leur vie SDF
  •  ne prendraient pas de congé maternité
  •  ne pourraient plus être protégés par la médecine du travail
  •  travailleraient sans limite et ne pourraient pas se faire payer des heures supplémentaires
  •  ne pourraient pas bénéficier de conventions collectives dans les entreprises

Ces récalcitrants semblent oublier que tous ces acquis ne sont pas tombés du ciel, mais ont été conquis par la résistance, par des luttes,par des grèves comme celle qui dérangent 60% des français actuellement et que condamne certains sondages très complaisants vis a vis du pouvoir en place aujourd’hui !

Pour la CGT COCHIN, combattre l’absence de culture historique permet de rappeler ce que nous devons aux combats de nos ainés ! Se battre pour conserver et développer cette culture de la solidarité est indispensable !