Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

QUAND SUD ET LA CFDT VOTENT POUR LA PRIVATION D’ UN SERVICE

lundi 17 octobre 2011 par Marise Dantin Secrétaire Générale

Lors du dernier CTLE en date du 10-10-2011les syndicats SUD et CFDT ont voté pour la privatisation du nettoyage de la voirie dans notre hopital : voilà qui montre bien à quel point ces deux syndicats sont compromis sur le plan local avec la direction !

Ils prétendent défendre le service public, mais ils votent la privatisation d’un service...

Ils prétendent défendre nos emplois, mais en votant la privatisation ils votent de fait la suppression des 5 postes de nos collègues du SET...

La CGT a , quant à elle, voté contre cette nouvelle atteinte de la direction à nos emplois et au service public.

Toujours aux cotés des travailleurs, la CGT avec les collègues solidaires du SET a au contraire déposé une pétition auprès du directeur, afin de lutter contre cette mesure de privatisation et contre ses conséquences. Elle a prévenu la direction qu’elle était prete à aller jusqu’au bout avec les personnels du SET et le soutien des camarades des autres services.

Depuis plusieurs années, seule la CGT a obtenu des créations de postes et sauvegardé des acquis en luttant avec tous les personnels en difficulté.

Dans les instances, en CTEL et en CHSCT, SUD va systématiquement dans le sens de la direction. Au mieux, SUD s’abstient pour ne pas avoir l’air de trop se compromettre...

Quant à la CFDT, son positionnement de syndicat d’accompagnement la conduit à reproduire l’attitude de certains cadres qui participent activement à la destruction du service public sous prétexte "d’efficience"

Comme nous l’avions déjà affirmé dans notre dernier tract, la CGT refuse pour sa part toute compromission avec la direction ou avec ceux qui collaborent à la destruction organisé de notre service public de santé en general et de nos hopitaux en particulier.

LA CGT DEFENDRA TOUJOURS SES PRINCIPES ET SES VALEURS DE SOLIDARITE DE LIBERTE ET D’ EGALITE.

LA CGT RESTERA TOUJOURS A VOS COTES ET CONTINUERA A DEFENDRE LES INTERETS DE TOUS LES TRAVAILLEURS