Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Mobilisation du 1er mai

mercredi 26 avril 2017 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, François Sénac IDE, Marise Dantin Secrétaire Générale

"La fête internationale tire son origine des combats du mouvement ouvrier pour obtenir la journée de huit heures, à la fin du 19e siècle.
Aux États-Unis, au cours de leur congrès de 1884, les syndicats américains se donnent deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils choisissent de lancer leur action le 1er mai.
La grève générale du 1er mai 1886, est largement suivie.
À Chicago, la grève se prolonge dans certaines entreprises, et le 3 mai 1886 la police aux ordres des patrons tue trois grévistes.

En 1889, la IIe Internationale se réunit à Paris, à l’occasion du centenaire de la Révolution française et de l’exposition universelle.
Sous l’impulsion de Jules Guesde (Guesde inventera le terme de « fêtes du travail ») cette Internationale décide le 20 juillet 1889 de faire de chaque 1er mai une journée de manifestation avec pour objectif la réduction de la journée de travail à huit heures (soit 48 heures hebdomadaires, le dimanche seul étant chômé).
Le jour symbolique (1er mai) est choisi en référence aux événements de Chicago trois ans plus tôt.
Le 1er mai 1890, l’événement est ainsi célébré, pour la première fois, dans la plupart des pays, avec des participations diverses.
Le 1er mai 1891, à Fourmies, dans le Nord, en France, la manifestation tourne au drame : la troupe tire sur la foule, dix personnes sont tuées, dont deux enfants de onze et treize ans. Avec ce nouveau massacre, le 1er mai s’enracine dans la tradition de lutte des ouvriers européens."

Manifestation le 1er mai à 14h30

République-Nation