Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Compte Rendu du CTLE extraordinaire du 12 septembre 2012

mercredi 12 septembre 2012 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, Marise Dantin Secrétaire Générale

L’ordre du jour concernait la présentation du projet de transformation de l’Hôtel Dieu ainsi que la mise en place immédiate de la réorganisation de l’offre de soins à Cochin.

La présentation a été faite par une directrice du Siège qui a savamment enrobé le projet de fermeture de l’Hôtel Dieu. En réalité, en lieu et place de cet hôpital s’installeront : un dispensaire, le musée de l’AP, une annexe universitaire comprenant la Recherche et l’Enseignement, le Siège qui « pourrait servir de centre de conseil et d’expertise pour […] l’ARS, les collectivités locales, les agences sanitaires et les ministères ».

Nous ne nous faisons pas d’illusion, cela annonce à la fois la disparition pure et simple de l’Hôtel Dieu en tant qu’hôpital, et de notre institution de l’AP-HP.

Les dispensaires créés après la guerre, disparus depuis une vingtaine d’année, sont donc de retour. Ils remplacent les hôpitaux de proximité puisque la loi HPST prévoit de les étendre dans toutes les régions. Et ils parlent de modernisation !

Sur Cochin, le directeur du GH a présenté les modifications de l’offre de soins et la réorganisation de la répartition des lits. Suppression de 9 postes en Médecine, de 9 postes en Diabétologie, et de 16 postes en Obstétrique. Le prétexte est que l’activité réelle n’atteint pas les objectifs fixés.

Par ailleurs, il est prévu pour mi-2013 l’ouverture de 36 lits de Médecine à Achard.

La CGT Cochin proteste sur le fait que les objectifs ont été largement surestimés afin de « légitimer » la politique de réduction du personnel…

Les organisations syndicales ont décidé à l’unanimité de refuser de voter sur les projets présentés.