Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Brancardage : la solidarité a encore payé !

mardi 8 août 2017 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, Frédéric Nou Délégué syndical



Hier, lundi 7 août, à la demande de la CGT Cochin s’est tenue une réunion en présence de l’encadrement du Brancardage, des agents du Brancardage et des représentants de la CGT Cochin.

Alors qu’un système automatique de gestion et d’attribution des demandes de brancardage (PTHA) a été mis en place par la Direction depuis un certain temps, les cadres de ce service demandaient aux brancardiers de garde de prendre en plus des appels sur un DECT - ceci à la suite de plaintes de certains service qui n’utilisent pas le PTHA. Or certains brancardiers refusaient à juste titre d’accepter ce DECT. En effet, le double emploi DECT/PTHA met les agents dans des situations délicates, puisque cela les amène à devoir traiter simultanément des demandes contradictoires. Mais depuis quelques temps, l’encadrement menaçait les agents récalcitrants de rapports disciplinaires, bien que la CGT Cochin ait précédemment fait valoir qu’on ne pouvait demander à des agents de se mettre eux-mêmes en situation de faute professionnelle.

La réunion fut animée et fut l’occasion pour les agents présents de mettre en avant leurs difficultés sur le terrain.

Finalement, l’encadrement a admis que l’emploi du DECT devait être uniquement au volontariat, et a accepté le principe d’une réunion de service en présence de la Directrice fin août/début septembre afin de trouver une solution au problème.

Pour rappel lors des instances la CGT Cochin a voté contre ce logiciel qui au lieu d’améliorer le travail des brancardiers le complique.

LA CGT COCHIN SOUTIENDRA TOUJOURS LES AGENTS CONTRE L APPÂT DE LA PRODUCTIVITÉ DE L ENCADREMENT